Bob'Arts : Retour en images sur ce dernier festival d'août

Ce weekend s’est déroulé la 3ème édition de Bob’Arts, l’unique festival de l’association En Chantier. Une programmation éclectique avec de belles découvertes pour clôturer cette fin des vacances d'été riche en concerts et festivals. Plus de 750 festivaliers ce sont donnés rendez-vous sur le terrain d’Avant situé au Blanc. Retour en images. 

Le vendredi 28 août : Le collectif Free’sons,The Grumpy’s, The fucking Butterfly, Synapz et Les Blerots de Ravel

 

Le samedi 29 août : Les p’tits fils de Jeannine, Swans on the groove, The Etherist, Punish Yourself et DJ Hotic

1 commentaires

Nos découvertes du Printemps de Bourges

Au coeur de la scène régionale et locale

Report Printemps de Bourges

Le Printemps de Bourges s’est terminé mercredi dernier. Encore de jolies découvertes pour cette année 2015. Parmi eux, Caiman s’est intéressé à sept talents issus de la région Centre. Tourangeaux, Issoldunois, Castelroussins, ou encore Berruyers, la jeune scène locale promet de belles perspectives d’avenir…

Minou, aérien !
Minou, ce jeune duo issoldunois, complice depuis l’âge de seize ans, a investi la scène du bar les Jacobins vendredi, premier jour du festival. Dans un univers atmosphérique, Sabine (Chant, Basse, Synthétiseur) et Pierre (Chant, Guitare, Synthétiseur) font voyager le public vers divers horizons remplis de poésie lyrique. Un fin mélange de musique anglo saxonne et d’électro pop. 

L’électronique Magic Guy
Au pied de l’hôtel de ville de Bourges une petite scène a pris place. Légèrement en marge du festival, l’Electronic Garden Party, en partenariat avec la Sécurité Routière, a investi la place Etienne Dolet pour la deuxième année consécutive. Parmi la programmation, co-produit par  Tonnerre Production, se trouve le Dj et compositeur, Magic Guy, lauréat de la Rockade 2014 (ndlr : dispositif d’accompagnement d’artistes mis en place par CAIMAN). Il est midi, les cloches de la Cathédrale se mêlent au son cent pour cent électro de l’artiste. Ses compositions effleurent la Techno, le Breakbeat/Jungle et le Dub.

Kundal, la tourangelle
Dans une atmosphère humide, la chaleureuse Kundal se produit sur la scène du Bureau. A travers son univers très personnel, elle dévoile sa voix suave accompagnée de mélodies aux rythmes espagnols.
Parfois douce, parfois animale (le titre de son dernier EP portant le même nom), cette tourangelle nous livre des tableaux intimes qu’elle a composée elle-même sur des textes écrits en français. Suivrons Jungle Bouk et Jekyll Wood  issus du même label. 

Peter Pitches, inouï !
Peter Pitches, un groupe également venu de Tours, a représenté cette année la région Centre aux Inouïs du Printemps. Ce quatuor livre sur scène une musique intimiste baignée de Pop, de Rock et d’Electro. Un univers très aérien et planant s’est petit à petit installé sur le plateau grâce à leurs titres extraits de leur premier EP « Offshore of the Island ». 

Léonard, la fusion
Non loin du Printemps de Bourges, la galerie d’Art PITA (Play in the Attic) a organisé des showcases exclusivement réservés aux professionnels. Ce lieu atypique accueille quelques artistes dans le cadre du festival dont le duo Berruyer, Léonard.
Ce jeune couple, composé de Lydie et de Jean-Baptiste, on inventé ce personnage au nom élégant et intemporel, symbole de leur union artistique. Sur des textes chantés en français, ils ont joué des mélodies pop indé originales et poétiques. 

Ropoporose, une fratrie unie
Originaire de Vendôme, Ropoporose est un duo familial composé de Pauline (chant, guitare et clavier) et de Romain (batterie et chant). Ils se sont produits mercredi dernier sur la Scène du Printemps des Régions (place Séraucourt). Une mise en scène qui leur est propre, laisse transparaitre leur univers Indie-Rock. Leur style très varié laisse place à des mélodies pop pastel mais également à des morceaux plus imprévisible et intense à la fois Rock et Electro.  

Organic Bananas, une découverte explosive
L’ambiance était au rendez-vous devant la scène du Printemps des Régions. L’un est berruyer, l’autre est castelroussin, Gregory Jolivet et Olivier Thillou ont clôturé la scène du Printemps des régions avec une prestation très remarquée mercredi dernier. Un projet très original incluant la vielle remixé en live. 

0 commentaires