Soin du coleus : la beauté tropicale

Par Christophe, 10 juillet, 2022
Soin du coleus : la beauté tropicale

C'est, bien que vous ne vous en rendiez peut-être pas compte, l'une de ces plantes qui ont toujours été présentes dans les maisons. Et nous disons que, peut-être, vous n'avez pas pu l'identifier parce qu'elle joue la distraction. La gamme de couleurs de ses feuilles la rend difficile à identifier. C'est pourtant l'une des plantes intérieures les plus populaires et les plus reconnaissantes qui soient. Les soins à apporter aux choléiques ou le chintz sont accessibles même pour les mains les plus inexpérimentées. Une des raisons pour lesquelles elle fait partie des plantes essentielles. La plus grande attraction du choléus réside dans son feuillage singulier, tant par son design que par ses couleurs. Et c'est que sa variété de tons est, justement, ce qui rend ce jeu végétal confus. Parce que, loin d'avoir une couleur fixe, on peut en profiter dans une très large gamme qui oscille entre le vert, le fuchsia et le noir. Découvrons donc le soin du choléus. Une plante capable de décorer n'importe quel espace avec sa simple présence.

7 astuces pour prendre soin de son coleus et pour en profiter

Comme nous ne pourrons pas le reconnaître dans un premier temps en raison de sa couleur, il existe d'autres détails qui nous permettront de l'identifier. Pour commencer, l'une de ses caractéristiques les plus particulières est la présence des ses belles feuilles veloutées. En plus de cela, ils se caractérisent par le fait d'être panaché. Un terme qui fait référence au fait que cette partie de la plante a des tons différents. Le peu de soin pour le choléus l'emporte de loin sur sa beauté. Cela dit, découvrons quels sont les soins du choléus ou du chintz. Une délicieuse plante tropicale d'Asie du Sud-Est qui, avec les soins nécessaires et toujours cultivée en pot, peut atteindre un demi-mètre de hauteur.

1. Donnez-lui une bonne lumière, indispensable à son bien-être et à sa beauté

Etant donné qu'il s'agit d'une plante tropicale, on pourrait tomber dans l'erreur de croire qu'elle a besoin de lumière directe. Le Choléus demande une très bonne lumière, mais toujours indirectement. Et ce n'est pas quelque chose de négociable : tant la santé de la plante que la couleur de ses feuilles dépendent dans une large mesure de la quantité de luminosité qu'elle reçoit. A la fois l'excès et le défaut de la lumière peuvent avoir de graves conséquences sur notre coleus. Si nous l'exposons au soleil direct, ses feuilles brûleront. Si vous êtes dans un espace faiblement éclairé, ses feuilles perdront de leur couleur et de leur intensité ; et elles peuvent même tomber.

2. Trouver le bon emplacement vital

Nous pourrions penser que le choléus peut être placé n'importe où mais ce n'est pas le cas. On parle d'une plante extrêmement sensible qui doit donc éviter d'être exposée aux courants d'air, à la fois naturels et artificiels, typiques des climatiseurs. Mais attention : car tout aussi nocif que le froid, notre coleus craint la chaleur. Donc si nous décidons de placer notre plante à côté de la fenêtre, un endroit idéal pour cela, soyez prudent avec le radiateur.

3. Arrosez correctement, le plus délicat des soins choléiques

Nous arrivons au point des soins choléiques que nous devrons surveiller de près. Car, même si on pense que parce qu'elle est tropicale elle demande beaucoup d'eau, ce n'est pas comme ça : il suffit d'avoir le substrat toujours légèrement humide. Pendant les mois d'hiver, l'idéal est de réduire le schéma d'arrosage. Cependant, pendant les mois d'été, nous devrons l'augmenter. En raison de sa composition, un substrat acide est bénéfique pour le coleus. Attention à ne pas inonder vos coleus. Si vous le faites, les racines risquent de pourrir. Pour cette raison et en plus de choisir un substrat qui favorise l'évacuation de l'eau et riche en matière organique, il est essentiel de bien choisir entre les différents types de pots. L'idéal pour le choléo : un pot en argile classique.

4. Offrir une bonne humidité environnementale, cruciale pendant les mois froids

Pendant les mois froids et puisque le coleus est cultivé à l'intérieur, il est important qu'il ait un bon degré d'humidité. Ce n'est qu'ainsi que ses feuilles peuvent être hydratées et donc conserver sa couleur.

5. Fertiliser régulièrement et au bon moment : important pour sa croissance

Le Choleus est exigeant en matière de nutriments. Bien qu'il n'ait pas besoin d'un substrat riche, il nécessite un amendement régulier. Une dose régulière de compost dans les mois de beau temps favorisera la croissance de notre coleus. Pour favoriser à la fois sa croissance et la vigueur de ses couleurs, il est indispensable d'appliquer un engrais liquide en irrigation tous les quinze jours pendant les mois de printemps et d'été.

6. Tailler une fois par an : moteur de son développement

L'automne est le moment idéal pour effectuer cette tâche. La taille permet de lui donner facilement cette allure feuillue si frappante. L'idéal est de pincer les feuilles que l'on voit hérissées et qui ont au moins entre 15 et 20 centimètres. Et au fait : quand le coleus fleurit, vous pouvez enlever les fleurs. Elles n'ont pas beaucoup de valeur esthétique et nuisent à la vigueur de la plante.

7. Contrôler les parasites, le dernier des soins du coleus

Bien que nous cultivions des plantes à l'intérieur, nous devons savoir que cela ne les dispense pas de souffrir d'attaques de ravageurs. Cependant, ne perdez pas de vue un détail : dans bien des cas, le meilleur moyen pour éliminer les parasites du jardin ou à l'intérieur de la maison est d'arriver à empêcher son apparition. Quelque chose qui, à de nombreuses reprises, est entre nos mains. Arrêter l'avancée des ravageurs est essentiel pour le bien-être des coleus. Il suffit de savoir que deux des ennemis naturels du choléus sont les araignées rouges et les aleurodes. Ils apparaissent lorsque l'environnement est trop sec. Si nous détectons sa présence dans notre plante, nous devrons l'arrêter dès que possible avec un insecticide.

Prendre soin de son coleus : Explications en vidéo

Noter cet article