Rosacée : 5 remèdes naturels

Par Christophe, 17 juillet, 2022
Couperose ou rosacée sur visage

La rosacée est vraiment une "sale affaire" !

Nous n'en connaissons pas les causes et elles sont certainement de nature différente, voire multifactorielle. Le fait est que le développement de la rosacée n'est ni prévisible ni évitable. Elle touche les adultes entre 30 et 60 ans, est progressive et affecte généralement les personnes à la peau et aux yeux clairs. Les femmes, connues pour prendre mieux soin d'elles, parviennent à limiter les dégâts, les hommes passent souvent par toutes les étapes de cette forme d'acné.

La rosacée se présente initialement comme une rougeur sur les joues et le nez, qui survient lorsqu'on passe d'un environnement froid à un environnement chaud. Une vasodilatation apparaît sur le visage et se manifeste par une couperose.

Dans la phase d'aggravation, une véritable dilatation des vaisseaux sur les joues et le nez se produit, techniquement appelée télangiectasie, où des veines rouges ou violacées sont évidentes. Dans un état plus avancé, des papules ou des pustules peuvent apparaître, comme dans le cas de l'acné, puis un épaississement de la peau, avec gonflement des glandes sébacées, avec déformation des tissus du nez, surtout chez les sujets masculins.

Bref, rien d'agréable ! Il est indispensable, dès les premiers signes, de contacter un dermatologue pour intervenir de manière appropriée et limiter les dégâts. Dans la nature, il existe certains remèdes qui peuvent aider à corriger la microcirculation et à tonifier les vaisseaux, tant en usage interne que topique.

Rosacée et aloe vera

On sait que pour les problèmes dermatologiques, le gel des feuilles d'aloe vera est une panacée apaisante pour la peau. Appliqué régulièrement, il hydrate, apaise et rafraîchit. Dans le cas de la couperose ou de la rosacée, c'est un remède de "premier secours", car il calme le feu qui émerge en surface et contient les dégâts de la chaleur extrême qui envahit la microcirculation. Malheureusement, l'aloès ne résout pas le problème, mais il limite les dégâts et décongestionne la partie.

Rosacée et hélichryse, avoine, réglisse, ginkgo biloba et gingembre

Si nous connaissons un pharmacien avec un laboratoire galénique, ou si nous avons la patience de chercher sur le web une entreprise phytocosmétique, nous pouvons demander une crème avec ces composants apaisants et réparateurs :

  • Hélichryse, aux propriétés apaisantes, réparatrices et décongestionnantes, l'hélichryse est indiquée pour les peaux sensibles qui rougissent facilement.
  • L'avoine, aux propriétés anti-inflammatoires, convient également aux peaux plus jeunes, l'avoine est hydratante et équilibre le pH de la peau, convient également en cas d'eczéma.
  • La réglisse, aux propriétés anti-inflammatoires sur les vaisseaux sanguins qui provoquent des rougeurs, grâce à son acide glycyrrhétinique, elle est une aide précieuse dans les préparations topiques. Nous pouvons également créer un tonique à faire soi-même en faisant bouillir de la réglisse dans une coupe de tisane et en l'appliquant froidement sur le visage après le nettoyage.
  • Le Ginkgo Biloba, aux propriétés antioxydantes, stimule la microcirculation cutanée, hydrate, stimule le renouvellement cellulaire, élasticise les tissus.
  • Le Gingembre, aux propriétés purifiantes et anti-inflammatoires, a également une action réactivante et oxygénante sur l'épiderme. Il augmente sa résistance aux agents extérieurs, est repulpant et illuminant.

Rosacée et OPC

Les OPC, c'est-à-dire les proanthocyanidines oligomériques, extraites des pépins de raisin rouge, de l'écorce de pin maritime et des graines de marronnier d'Inde, exercent une action antioxydante et protectrice sur les vaisseaux sanguins presque immédiatement après leur consommation, car elles sont immédiatement biodisponibles. Ils renforcent la microcirculation, en tonifiant les parois des vaisseaux. Ils ont une action anti-inflammatoire et sont utiles en cas d'inflammation et d'œdème des membres inférieurs. Les OPC se trouvent en herboristerie sous forme d'extrait sec et la dose journalière est de 180 mg.

Rosacée et le genêt

Le genêt est le remède protecteur par excellence de la microcirculation et des veines. Il contient des saponines, des résines et des huiles essentielles qui ont des actions vasoprotectrices, anti-inflammatoires, astringentes et veinotoniques. On peut trouver des préparations avec des phytocomplexes synergiques aussi bien en extrait hydroalcoolique qu'en extrait sec à prendre quotidiennement.

Rosacée et le Shiatsu

La stimulation du méridien de la Rate pour réactiver la tonicité, la "forme" des vaisseaux veineux, la dispersion du méridien du Cœur en raison de l'excès de chaleur peuvent être les traitements de base pour traiter le problème. Naturellement, le traitement Shiatsu est fait sur mesure, c'est donc l'opérateur qui vérifiera quels méridiens rééquilibrer et quelle condition traiter, puisque ce feu manifesté sur la peau pourrait être lié à des causes très différentes et donc traité en impliquant l'énergie d'organes tels que le foie.

Étiquettes

Noter cet article
Catégorie